Retour au listing

NEWSLETTER NOVEMBRE 2017 - INTERVIEW - Retrouvez l'interview portrait du mois !

INTERVIEW JULIA VULCAIN
DIRECTEUR GENERAL

Travaillomane. En process comm, il s’agit d’une personne logique, responsable et organisée. C’est généralement ce qu’on pense lorsqu’on rencontre Julia Vulcain, Directeur Général de l’agence Frequent Flyer Travel Paris. Pragmatique et dotée d’un rationnel très structuré, elle ne manque toutefois pas d’humour.

Rencontre avec une femme de conviction, convaincante.


Bonjour Julia, quel a été votre parcours et depuis combien de temps travaillez-vous chez Frequent Flyer Travel Paris ?

Julia Vulcain : Je suis partie de chez moi à 17 ans avec un simple bac en poche, j’ai démarré un DEUG de sciences économies à l’université de Rennes que j’ai poursuivi aux Pays Bas, à distance et en tant que jeune fille au pair.
A mon retour en France, je savais parler couramment l’anglais et le néerlandais mais je ne savais toujours pas trop quoi faire de ma vie. J’ai donc passé un concours d’entrée au CPSS devenu aujourd’hui ADVANCIA qui préparait à l’époque les jeunes filles pour devenir assistante de direction de haut niveau. Uniquement les jeunes filles, bien entendu ! Nous étions en plein déterminisme du genre. Une époque où je me souviens, nous n‘avions pas le droit de venir en pantalon. J’ai eu toutefois la chance d’entrer en alternance à la banque HSBC, à la direction de la communication financière. J’assistais la responsable de la communication financière en lien avec la présidence. J’y ai beaucoup travaillé et beaucoup appris. Je suis ensuite entrée à la Société Générale comme assistante d’une équipe de 22 personnes réparties en Europe, je gérais la communication financière des investisseurs. C’est à cette période que j’ai connu Marc (Marc Leidelinger, Président Frequent Flyer Travel Paris - NDLR) et Olivier (Olivier Angibaud, DSI – NDLR). Ils étaient agents de voyage en charge de la SG chez Rosenbluth International, c’était en 1996/97.
Après cela, j’ai occupé différents postes dont un chez l’agence de publicité DDB. L’agence venait de remporter le budget « Euros » c’était en 1999. J’ai travaillé avec tous les services et coordonné les relations avec le Ministère de l’économie et des finances. C’était une très belle expérience. En 2000, Olivier me fit part d’un poste ouvert au sein de son agence de voyage. C’était au service comptabilité recouvrement. Il y avait beaucoup d’impayés et grâce à mes anciennes relations à la SG, j’ai pu aider. Dans l’intervalle l’idée de créer 

Frequent Flyer Travel Paris est née. J’ai rejoint l’agence en 2003 pour créer le département MICE jusqu’en 2009 puis je suis devenue Directeur Commercial et aujourd’hui Directeur général.

Quelles sont vos principales missions au quotidien ?

J. V. : Mettre de l’huile dans les rouages et m’assurer d’un bon équilibre au sein des équipes. C’est à dire : faire en sorte que chacun soit bien à sa place, en termes de compétences et de plaisir au travail mais aussi de productivité sur la base de nos objectifs de croissance, développer et mettre en place de nouveaux produits et services. Il s’agit pour moi d’appliquer notre stratégie et de détecter les éventuels freins ou faiblesses qui nécessiteront une amélioration. Dans ce contexte, je pilote également notre démarche de certification ISO 9001, je suis convaincue que la recherche de la qualité à tous les niveaux de notre organisation est un levier de performance dont nous n’avons pas fini d’explorer les bienfaits. Tant au service de nos collaborateurs, dans une logique de qualité de vie au travail, qu’au service de nos clients, dans une logique de satisfaction et de progrès.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

J. V. : Trouver des solutions, les mener à bien avec mes équipes et les voir aboutir à un sentiment de satisfaction partagée. Je pense que la direction générale est nécessairement un poste où la créativité est essentielle. Sortir de sa zone de confort et rechercher des solutions parfois hors des chemins de traverse, avec pour objectif constant : le bien commun. C’est ce qui me plaît particulièrement. C’est une mission très exigeante et aussi passionnante.

Quelle est l’anecdote la plus mémorable ou la plus drôle que vous ayez eue à vivre chez Frequent Flyer Travel Paris ?

J. V. : Je me souviens d’un fournisseur qui, à son arrivée à nos locaux, m’a tendu son manteau et sa valise sans me regarder pour s’empresser d’aller serrer la main de notre président. Et ce, bien entendu, sans un regard dans ma direction. Il pensait probablement que j’étais l’hôtesse d’accueil. Il s’est retrouvé fort embarrassé, la mine renfrognée de déception, lorsqu’il a réalisé que j’étais son interlocutrice pour la suite de son projet au sein de notre agence.
Ce que je trouve drôle c’est le fait, qu’encore aujourd’hui, certains hommes ne sont clairement pas à l’aise d’avoir en face d’eux des femmes qui ont des responsabilités et le caractère qui consent un traitement direct, d’égal à égal. « Le chemin est long du projet à la chose » mais pour avoir connu l’interdiction des pantalons en classe, il me semble que nous sommes sur la bonne voie.

Quels sont les trois mots que vos collègues utiliseraient pour vous qualifier ?

J. V. : Exigeante, travaillomane et juste.

Quels sont vos loisirs en dehors de votre travail ?

J. V. : J’aime cuisiner parce que cela me détend, c’est ma manière à moi d’être présente auprès de ma famille. J’aime également écouter différents types de musique, cela m’aide à me déconnecter.

Quelles sont les qualités que vous admirez le plus chez les autres ?

J. V. : L’intelligence, l’éloquence et la bonté.

Quel est votre plus grand rêve ?

J. V. : Même si cela semble totalement utopique : je rêve de la paix dans le monde. Profondément et sincèrement.

Qu’aimez-vous par-dessus tout ?

J. V. : Mon mari et mes enfants. Rire et lire.

Quelle est votre devise dans la vie ?

J. V. : « Les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail » - Léonard de Vinci.