Retour au listing

NEWSLETTER OCTOBRE 2016 - EDITO - L'importance de la donnée...

DATA ET INTEGRATION TECHNOLOGIQUE


Optimiser les principaux postes de dépenses reste l’un des objectifs majeurs des entreprises. Comment générer plus d’économies tout en conciliant les besoins et le confort des voyageurs représente un enjeu pour les agences de voyages et leurs clients.

Dans la perspective d’atteindre cet objectif, de nombreuses agences de voyages réalisent l’importance de la donnée et son analyse promet de nombreuses pistes d’optimisation.

Mais encore faut-il être en mesure de capturer l’intégralité de la donnée et de garantir son intégrité. Etre en mesure d’analyser la donnée de réservation mais aussi la donnée disponible. Pouvoir croiser les données et identifier de nouvelles sources d’information, représente les principaux leviers pour permettre à l’entreprise de comprendre ses dépenses et ses comportements d’achats.

 

De l’importance de la donnée et des intégrations technologiques

 
Par nature, l’agence de voyage possède une multiplicité de sources d’information. L’enjeu consiste donc à garantir l’uniformisation de ses différentes sources de données. Pour d’une part être certaine d’avoir une visibilité complète de ses dépenses et d’autre part, pouvoir faire des analyses significatives de ses méthodes d’achats.

La question porte alors sur la capacité de l’agence de voyage à centraliser ces informations, pour capturer l’ensemble des données, être garante de leur intégrité et être en mesure de fournir des reportings analytiques exhaustifs et pertinents.

Il semble alors que le dispositif lui permettant de faire dialoguer différents outils technologiques représente une étape fondamentale. Très souvent issues de sources de production distinctes, les données sont par définition hétérogènes. L’enjeu sera d’être en mesure d’intégrer ces données, de les homogénéiser et de leur donner une définition spécifique et ayant du sens pour tous les utilisateurs.

Un département R&D intégré, par exemple, permettrait à l’agence de mettre en place des méthodes et solutions propriétaires sur mesure et complémentaires à celles du marché. Car investir dans le développement de modules informatiques propriétaires pour notamment, automatiser et fiabiliser les process de réservation, de facturation et de paiement au service des entreprises clientes, semble être indispensable.

Ainsi, la transversalité dans la gestion de son système d’information, la normalisation des critères de qualité et la vérification continue de l’intégrité des données repose sur une vision homogène et transverse des données de l’agence. Des process d’intégration et une architecture du système d’information devront être idéalement réfléchis et structurés en amont de toute intégration technologique, sans quoi la fiabilité des données pourrait être remise en cause.

 

Le pilotage de l’implémentation

 
On comprend alors mieux l’importance d’une bonne gestion de projet dès le démarrage de l’implémentation d’un compte. Paramétrer les outils de sorte à recueillir toute la donnée analytique de l’entreprise, décider quand mettre en place des champs bloquants, quelles sont les données invariables, comment limiter au maximum la saisie manuelle des données, comment lire et détecter des erreurs en automatique, tout cela requiert réflexion et anticipation.
 
L’intérêt étant d’optimiser toutes les tâches dites « sans valeur ajoutée », potentiellement source d’erreur, en cas d’intervention manuelle, et de permettre aux conseillers voyages de se concentrer sur leur mission de conseil et d’analyse à partir de données exhaustives et fiables.
 

Comment apporter de la valeur aux données ?

 
Toutes ces actions auront pour objectif nous l’avons vu plus haut, de soutenir de nouvelles pistes d’économies, d’éclairer de meilleur comportement d’achat et surtout d’aider à la décision.

Quelle(s) modification(s) apporter à sa politique voyage en limitant les impacts sur les habitudes du voyageur ? Tel est l’enjeu aujourd’hui.

Si on se penche sur l’aérien par exemple, qui reste le 1er poste de dépenses identifié, on constate que malgré toutes les actions menées pour rationnaliser ce poste budgétaire : réservation online, ouverture des compagnies low cost, centralisation des paiements, dématérialisation des billets et flux de facturation etc…il existe encore des pistes permettant de générer 10 à 20% d’économies supplémentaires.

Fournir un reporting sur les économies possibles hors du système de fidélité des miles, par exemple.

Identifier des modes opératoires générateurs de coûts et peu avantageux pour l’entreprise. Analyser les parts de marché par alliance aérienne. Evaluer la sécurité des voyageurs et anticiper les risques. Etudier le comportement d’adoption. Evaluer les émissions de CO2 sont autant d’actions qui permettraient d’aller chercher des économies substantielles sans porter atteinte au confort du voyageur.

L’agence de voyage tirera un bénéfice incontestable en investissant dans l’uniformisation et la fiabilité de ses différentes sources de données. D’abord pour elle-même et, bien entendu, pour ses clients.

Cependant, pour que le client puisse tirer pleinement profit du savoir-faire de son agence, une véritable relation de partenariat entre l’entreprise et l’agence de voyage sera nécessaire.

On réalise souvent que la valeur d’une donnée, savamment analysée, repose singulièrement sur la volonté du client d’aller au-delà des évidences et d’être attentif aux conseils de son agence.