Retour au listing

Question à ... Marc Leidelinger, Président de Frequent Flyer Travel Paris

Dans une période de crise, comment expliquez-vous votre croissance de 20% pour l’exercice 2014 ?

Depuis notre création en 2001, nous avons toujours enregistré de fortes hausses de notre volume d’affaires, à l’exception de 2010 et 2011. Notre développement est fondé sur une croissance organique, nos clients en amenant d’autres par le bouche à oreille. L’agence a réalisé, cette année, un VA de près de 67 M€ et remporté notamment les budgets de Systra, Rémy Cointreau et Sushi Shop. Le résultat net, à 358 000€, a retrouvé un niveau normal après avoir baissé tout en restant toujours positif durant la crise. Car nous avons continué à investir : dans notre service 24H dont les 7 personnes gèrent 7 000 appels par an, dans le recrutement d’ingénieurs informatiques et de chefs de projets, afin de développer nos outils « maison » avec Hotel Book, ProBook, CorpoPlus…

Quels sont vos atouts par rapport aux grands acteurs du voyage d’affaires ?

Frequent Flyer Travel Paris a été créé avec l’ambition de faire disparaître les lourdeurs des grands réseaux. Notre force, c’est l’ultra-personnalisation du service, nos conseillers gèrent un portefeuille de A à Z, que cela soit offline ou online. L’agence maîtrise deux GDS, trois SBT et HBT, ainsi que des outils de back et mid-office. En assemblant ces éléments, nous collons aux attentes actuelles et pouvons améliorer sans cesse nos services aux clients.

Quels sont vos projets ?

Après le lancement en octobre de notre nouveau site Internet, je travaille sur la gestion électronique des documents, toujours avec l’ambition d’améliorer le service et la qualité de notre offre. Cela passe en interne par de la formation, de la fidélisation et de la motivation. En 2015, nous allons d’ailleurs ouvrir le capital de l’entreprise aux salariés. FFT va aussi profiter de la montée en puissance de l’accord signé avec le réseau GSM Travel Management, qui permet la consolidation de comptes internationaux. Notre objectif est d’atteindre un volume d’affaires de 120 M€ à l’horizon 2020.